L’Affaire Grand Méchant Loup

La véritable histoire du Petit Chaperon rouge, enfin dévoilée grâce au procès en révision du Grand Méchant Loup. Jean de La Fontaine en expert psychiatrique, Charles Perrault en flic à la retraite, l’ainé des petit cochons, et autres victimes du Loup se succèdent à la barre pour témoigner, avant un rebondissement, qui modifiera la perception que l’on a de la bête…
 
Un récit palpitant, ponctué d’inserts sonores, que le conteur perçoit depuis sa petite radio de cuisine, et qui le font parfois basculer de son rôle de narrateur à l’incarnation des personnages du drame qui se joue sous les yeux des spectateurs.
 
Public Ado-Adultes.

De, et par, Monsieur Mouch, L’Affaire Grand Méchant Loup est le récit du procès en révision du Loup dans le double meurtre de Mère Grand et du petit Chaperon rouge. Un récit foutraque et haletant de ce grand classique du conte.

Un dispositif simple pour le récit de ce procès : le conteur, dans sa cuisine, avec sa petite radio, se rejoue toutes les phases du procès. Tantôt narrateur, tantôt membre du tribunal, témoin, envoyé spécial, etc… Des inserts sonores viennent ponctuer le récit.

Le spectacle peut être autonome en technique (lancement des sons depuis la scène et éclairage simple) pour les lieux non équipés en technique, comme peut être assisté d’un technicien, selon le plateau (nécessite une répétition). Convient pour des jauges de 30 à 500 personnes, du café à la scène nationale.

Exemples d’extraits :

Avec les voix de Florence Paracuellos (France Inter), Fabrice Drouelle (France Inter), Sébastien Thomas (France Télévision), Marçal Font i Espi (Poète Catalan), Björn Högsdal (Slameur, Allemagne), Mariam El Ajraoui (Comédienne, Maroc/France), Diane C. (Gb), Clémence Roy (Conteuse), Julie Ollivier et un de ses ateliers de danse (manifestantes).

Créations musicales par M. Mouch. Avec un son de Antoine Breton et un de Mémé But.

L’affiche du spectacle :